Le Projet Box, qu'est-ce que c'est ?

Ce projet vise à pérenniser notre site de Golbey en adaptant notre outil de production aux besoins du marché, et notamment à l’accroissement de la demande en papier carton.

350

emplois directs pérennisés

550 000

tonnes de papier-carton produit par an

330 000

tonnes de papier journal produit par an

Les objectifs du Projet Box

À travers le Projet Box, nous souhaitons assurer la compétitivité de notre site et pérenniser les 350 emplois directs actuels et en créer d’autres à moyen terme.

Concrètement, le projet doit nous permettre de : 

  • Continuer à produire 330 000 tonnes de papier journal à partir de papiers recyclés, sur notre machine la plus récente (PM2)
  • Produire 550 000 tonnes de papier pour ondulé (PPO), à partir de cartons recyclés, sur notre machine la plus ancienne qui sera convertie (PM1)
Projet Box - Temporaire - Super-carton 12

Grâce à ce projet, nous ambitionnons de :

  • Conserver un cœur de métier performant, en réduisant notre capacité de production de papier journal, pour rééquilibrer l’offre et la demande sur le marché
  • Diversifier notre offre en entrant solidement armés sur un marché en pleine croissance, celui du papier carton pour ondulé
  • Nous inscrire durablement dans l’économie circulaire (bioénergie, matières premières recyclées, fabrication de produits recyclables)

La modification des installations

Aucune extension géographique n’est nécessaire. Notre Projet Box s’inscrit dans le périmètre actuel de notre site duquel nous sommes propriétaires depuis les années 90. 

 

Dans le cadre de notre projet, nous réaliserons une demande d’actualisation pour les raccordements extérieurs (électricité, gaz naturel, eau…) déjà existants.

Les modifications concerneront donc exclusivement les installations suivantes : 

  • Transformation d’une des deux machines à papier journal
  • Adaptation des espaces de stockage de matières premières
  • Modification des ateliers de production de pâte à papier
  • Construction d’un nouveau bâtiment de stockage pour les produits finis cartons
  • Aménagement des moyens de production de vapeur (chaudières)
  • Installations complémentaires au sein de notre station d’épuration des effluents

Vue des installations avant modifications

Vue des installations après modifications

Le périmètre du Projet Box

Le périmètre de la future enquête publique prévue dans le cadre de la demande d’autorisation préfectorale au titre de la réglementation des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement correspond à ces 9 communes qui sont situées dans un rayon de 3Km autour du site de Norske Skog Golbey.

Carte des 9 communes concernées par le Projet Box, soit 3Km autour de notre site.

Les solutions alternatives au projet

Dans le cas où aucun investissement ne serait réalisé sur les machines à papier de Golbey, le déclin du marché du papier journal entrainerait à moyenne échéance l’arrêt d’au moins une machine à papier, mettant en péril la rentabilité globale du site et donc sa pérennité. 

Les impacts liés à ce scénario seraient nombreux et concerneraient :

  • les emplois directs du site
  • les emplois indirects générés par notre activité dans différents domaines : prestataires de service, secteur logistique, divers fournisseurs, etc…
  • la CAE par la perte des retombées économiques générées par Norske Skog Golbey
  • la filière bois
  • la filière du recyclage des papiers journaux-magazines, par la suppression d’un débouché représentant actuellement un quart de la collecte sélective française
  • les partenaires de la Green Valley par la disparition des possibilités de synergies industrielles avec le site papetier

Un tel scénario n’est pas envisageable et d’autres alternatives devraient être imaginées pour le futur. À ce jour, un seul autre scénario de conversion a été étudié, et aucune autre alternative n’est identifiée.

Dans le cadre des études pour la reconversion vers le domaine de l’emballage, la conversion de chacune des machines à papier du site a été étudiée. Ces différents cas de figure ont été comparés au scénario sans conversion. Cela a conduit à identifier le cas de la conversion de la machine à papier n°1 comme la meilleure alternative pour la pérennité du site.

Un premier scénario de modification de la machine à papier n°1 avait été étudié dans un premier temps afin de produire du papier journal amélioré pour la publicité.

Par rapport à une conversion vers l’emballage (Projet Box), cette alternative aurait présenté les avantages suivants :

  • une moindre modification de la machine à papier (coût moindre)
  • pas de modification des matières premières (poursuite de l’utilisation du bois)

En contrepartie, ce scénario comportait des inconvénients majeurs :

  • Nécessité de mettre en œuvre un blanchiment des pâtes à papier pour répondre aux exigence qualité du marché visé. Cela aurait entrainé l’utilisation et le stockage de quantités importantes de produits chimiques, ainsi que la génération d’effluents contenant des polluants difficilement biodégradables. D’où des impacts sécurité et environnementaux importants.
  • Doutes sur les perspectives marché des produits visés, ce qui n’aurait pas donné les garanties nécessaires vis-à-vis de la pérennité du site et des emplois associés.
  • Concurrence interne avec une autre papeterie du Groupe, qui pouvait fabriquer ce produit plus facilement que le site de Golbey.

Face à ces inconvénients, la décision a été prise d’abandonner ce projet.

Le cadre légal du projet

Le Projet Box du site de NORSKE SKOG GOLBEY est un projet industriel soumis à évaluation environnementale dont l’investissement total, au sens de l’article R121-2 du code de l’environnement, est compris entre 150 et 300 millions d’euros.

Le site Norske Skog Golbey est d’ores et déjà soumis à autorisation au titre notamment de la législation sur les Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) et relève déjà de la directive dite IED.

 

Compte tenu de ses caractéristiques, le projet sera soumis à la procédure d’autorisation environnementale. Les principales rubriques ICPE applicables au site sont et seront :

  • 3610-a : fabrication de pâte à papier
  • 3610-b : fabrication de papier ou carton
  • 3110 : combustion (chaudières gaz existantes)
  • 3520-a : valorisation thermique des déchets non dangereux dans des installations de combustion