La production de papier pour ondulé

Norske Skog Golbey souhaite rester leader du marché du papier journal. Mais nous entendons également entrer sur le marché du papier carton (PPO – Papier pour ondulé).

Retrouvez une explication de tous les termes techniques dans notre page glossaire.

Quantités de matières premières utilisées aujourd'hui

200 000 à 250 000

tonnes sèches par an

400 000 à 500 00

tonnes de papiers récupérés par an

Quantités de matières premières utilisées après le Projet Box

0

bois

Papiers récupérés

inchangés (400 000 à 500 000 tonnes/an)

600 000

tonnes environ par an de cartons à recyclés

Des matières premières 100% recyclées

Dans le cadre du projet, les matières premières utilisées pour la production de pâte à papier vont évoluer. Le site n’utilisera plus de bois (plaquettes de scierie et rondins d’éclaircie) pour la production de son papier.

 

Ainsi, le parc à bois actuel sera remplacé par un stockage extérieur de balles de cartons à recycler destiné à alimenter le nouvel atelier de production de pâte à papier pour la production de PPO.

 

Le rayon d’approvisionnement moyen en balles de cartons à recycler sera entre 250 et 350 km autour du site de Norske Skog Golbey. Nous nous approvisionnerons auprès de nos fournisseurs historiques, acteurs de la filière de gestion de déchets : industriels et collectivités locales. Quant au papier recyclé (journaux, magazines), il sera toujours utilisé dans les mêmes quantités qu’aujourd’hui pour la production de papier journal et provient de France à 95 %.

En France, le taux de récupération des papiers et cartons est supérieur à la moyenne européenne et se situe à 79,2%. Cela correspond à une collecte de 6,9 millions de tonnes d’après le rapport annuel 2018 COPACEL.

 

La consommation de papiers et cartons à recycler était quant à elle de 5,4 millions de tonnes en 2018. Avec un total de plus d’un million de tonnes de papiers et cartons recyclés, le site de Norske Skog Golbey sera donc l’un des tous premiers acteurs français du recyclage de papiers et cartons et contribuera à réduire l’excédent constaté entre la collecte et la consommation française (1,5 millions de tonnes, essentiellement des cartons).

Projet Box - Presentation - Rayon-approvisionnement 18

Carte rayon d'approvisionnement des matières premières

La production de pâte à papier

En complément de l’atelier de production de pâte à papier désencrée destiné à la production de papier journal, nous créerons un nouvel atelier de production de pâte à papier à partir de cartons à recycler.

 

Les principales étapes de ce process de production sont les suivantes :

Production des produits finis aujourd'hui

Papier journal

PM1 : 250 000 tonnes/an
PM2 : 330 000 tonnes/an

Production des produits finis après le Projet Box

Papier journal

PM2 : 330 000 tonnes/an

Papier carton

PM1 : 550 000 tonnes/an

La production de papier pour ondulé (PPO)

Afin de transformer notre pâte à papier en papier pour ondulé (PPO), nous allons réaliser des travaux pour transformer notre Première Machine à papier journal (PM1). 

 

Notre seconde machine à papier (PM2), quant à elle, continuera de produire du papier journal. Ce dernier sera désormais produit entièrement à base de papiers recyclés.

Projet Box - Temporaire - Projet-box@lezardscreation-12 61

Le stockage des produits finis

Dans le cadre du projet, en complément du bâtiment de stockage actuel, nous allons construire un second bâtiment, au Sud du périmètre actuel de notre site, pour y stocker les bobines de papier carton (PPO). 

 

Nous aurons également la possibilité d’envoyer les bobines de papier carton (PPO) dans le bâtiment de stockage actuel afin de pouvoir expédier ces bobines par train.

Projet Box - Temporaire - Carton4 04

Espace de stockage des produits finis à créer